AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


 

Partagez
 

 Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Samara J. Williams
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois http://snowflake-lane.forumactif.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty
MessageSujet: Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)   Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) EmptyVen 27 Déc - 3:42


Jasmine, Harrison & Samara ❧ Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher
Les vacances de noël, c’était sans aucun doute les vacances qu’elle a toujours adoré. C’était différents des années précédentes puisqu’elle n’avait pas passé son réveillon de noël à Los Angeles comme elle l’avait toujours fait habituellement, avec ses parents et la famille de sa mère. Non, ses parents avaient plutôt fait le chemin et ils avaient passé un réveillon ici à Winnipeg avec ses grands-parents paternels. Samara était heureuse de passer du temps avec eux, elle n’était pourtant pas en très grande forme et le leur cachait. Non seulement parce qu’elle ne voulait pas les inquiéter mais aussi parce que Samara savait très bien que cela serait sans aucun doute parti en grosse dispute et ils l’auraient forcés à retourner à Los Angeles en même temps qu’eux. Ne voulant pas gâcher l’esprit de nouvelle et surtout repartir d’ici, elle avait bien fait de se taire. Son esprit et sa joie habituelle n’avaient donc pas été présente mais cela n’avait alarmé personne et tant mieux. Personne n’avait fait suffisamment attention à son comportement pour s’apercevoir qu’elle n’était pas la Samara qu’ils connaissaient. Entre le fait qu’elle avait refusé le verre de champagne qu’on lui en avait proposé et elle n’avait pas touché aux fruits de mer alors qu’elle en raffole car cela lui donnait envie de vomir. Heureusement personne n’avait vu ses petits détails qui auraient pu lui faire défaut. Ce n’est pas la blondinette qui va s’en plaindre. Ses parents étaient repartis le surlendemain pour le boulot et ils ne se doutaient de rien. Samara va devoir le leur dire un jour, bientôt mais elle préfère le dire au téléphone qu’en face. C’est lâche peut-être, ça l’est même totalement mais Sam’ a tellement peur de la réaction de ses parents qu’elle l’est totalement.

En tout cas, maintenant que la folie de Noel était passée, Samara s’ennuyait ferme. Ses plus proches amis étaient partis pour les vacances et elle n’avait pas la tête à faire la fête. Les journées n’en étaient pas longues pour autant mais parfois c’était presque le cas. Aujourd’hui elle avait prévu d’aller faire chauffer sa carte de crédit au centre commercial, c’était tout à fait son genre mais avant cela, elle avait envie de faire un saut au Starbucks Coffee du coin afin de prendre un bon petit déjeuner. En ce moment, elle avait tout le temps, elle qui fait tout le temps attention à sa ligne et qui a l’habitude de ne rien manger, cela change. Mais il faut croire qu’elle aurait dû s’abstenir et manger chez elle vu le monde qu’il y avait. En même temps vu l’heure, elle n’était pas franchement très maligne sur ce coup-là. Heureusement qu’elle n’a pas rendez-vous et qu’elle a du temps à perdre là, sinon elle aurait dit au revoir à son envie de petit déjeuner. Tant pis, elle allait donc attendre. En attendant, Samara sorti son portable de son sac à main et vit qu’elle avait recu quelques texto dont l’une de ses amies : « Coucou ma chérie. Elliot organise une soirée pour le 31, partante ? J’ai dit qu’on emmènerait des bouteilles ! » Maona n’avait toujours pas prévu un truc pour le nouvel an, ça tombait bien. En plus, cela allait lui permettre de se vider l’esprit le temps d’une soirée. Si elle l’aurait fait en buvant normalement, là elle allait devoir faire la fête sans la moindre goutte d’alcool. Si ses parents n’avaient pas remarqué qu’elle était bizarre en ne buvant pas, ses amis allait le voir à coup sûr, puisque elle finit, ou plutôt finissait complètement bourré en pleins milieu de la soirée. Mais bon, au pire elle avait toujours l’option de se proposer pour être le Sam (Samara ferra le Sam –sbaff- Arrow), elle aurait par cette occasion une raison pour ne pas boire une seule goutte et puis ses amis en seraient content. Répondant donc qu’elle était toujours partante pour faire la fête elle avança sans trop regarder et rentra dans une inconnue qui lâcha son café sous le choc. « Oups, enfin ça va, on a évité la catastrophe ! » Dit-elle en voyant que le café était tombé sur le sol et n’avait pas éclaboussé l’une d’elles. Même leurs chaussures étaient comme neuves. Il faut croire que Samara était de bonne humeur compte tenu du fait qu’elle gardait le sourire. Vu son caractère de merde, elle aurait été capable de rejeter la faute sur l’inconnue alors que c’était sa faute à elle. Mais là non, elle était de très bonne humeur oui, vu qu’elle lui proposa même : « J’suis désolé pour votre café. J’vais vous en acheter un autre ! » Il ‘y avait plus que deux personnes devant elle à la fille, l’inconnue n’allait donc pas attendre trop longtemps avant d’en avoir un nouveau.

.
©️flawless

_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas

Jasmine J. Goodwin
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t1104-mon-mari-m-a-tellement-trompe-que-je-ne-suis-pas-sure-d-etre-la-mere-de-mes-enfants-jasmine http://snowflake-lane.forumactif.com/t1102-i-hate-that-i-love-yo
Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) 627554tumblrm514cvzAYo1qlxvxuo2500 ◗ CELEBRITE : minka hot kelly.
◗ CREDITS : © misery mind et tumblr.
◗ ÂGE : 29
◗ STATUT : bonne question.
◗ EMPLOI, ETUDES : assistante d'histoire.
◗ MESSAGES : 110
◗ POINTS : 614
◗ CURRENTLY : Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Tumblr_mxh5db8haC1t5vxruo2_250
i will always love you

harri

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty
MessageSujet: Re: Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)   Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) EmptyDim 5 Jan - 16:08

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher
harrison ∞ samara ∞ jj
Noël... Difficile étape pour la grande brune, quand on sait que ce Noël là n'avait plus le même goût que les autres, quelque chose d'amer avait hanté l'esprit de JJ tout le long de la soirée. Foutue soirée. Heureusement qu'Alessandra était bien trop jeune pour comprendre le malaise de sa mère et puis aussi bien trop occupée à attendre avec impatience la venue du père Noël qui lui promettait un tas de cadeaux tous plus beaux les uns que les autres. Jasmine, n'avait jamais était fan de Noël quoi qu'il en soit, pour elle, cela avait toujours rimé avec les repas de familles interminables et barbants, sûrement parce que c'est qu'il se passait chaque année chez elle. Une grande tablée avec toutes les tantes, cousins et cousines et autres membres soit disant de la famille, dont on a toujours ignorait l'existence MAIS qui, le jour de Noël, sont présents à table. Malgré ça, sa vision de Noël c'était un peu arrangé lorsqu'ils étaient rythmées par son mari et puis par la venue de la petite Alessandra, elle aurait voulu passer tous les fêtes de fin d'années ainsi, c'était la seule chose dont elle avait réellement besoin, à cette époque-là, en plus de la drogue. Aujourd'hui il n'y avait ni drogue, ni de Noël qui puisse vraiment lui changer les idées. JJ s'était attelé à la cuisine pour ses hôtes, ou du moins son seul hôte, puisqu'à vrai dire Alessandra n'était pas en âge de manger la nourriture des grands. Harisson, ils avaient décidé, ou plutôt il l'avait fait pour elle, de passer Noël ensemble, pour la petite. Tout le long, elle avait observée le bonheur de sa fille d'être avec son père et c'est peut-être la seule chose qui lui aura fait plaisir. Puis finalement, Alessandra était partie avec son père quelques jours, les journées pour JJ étaient très longues, sans sa fille, tout lui paraissait ennuyeux et elle était restée cloîtrée chez elle avec l'amer impatience qu'on lui rende son petit bébé. « Oui, ça va, promis. Non, j'ai pas envie de parler de lui, s'il te plaît. C'est de tes nouvelles que je veux, j'ai pas envie de raconter ma vie, tu sais que j'aime pas ça ! » pestait-elle, au téléphone. « Bon, écoute, je vais te laisser. Je crois que je vais aller me balader. Je devrais récupérer Alessandra ce soir, on t'appellera. » conclut-elle raccrochant aussitôt le téléphone. La seule personne de sa famille avec qui JJ avait des contacts était sa cadette. Elle ne l'avait jamais ennuyé avec ses choix et même si elle pensait quelque chose de négatif, elle le gardait pour elle, afin d'éviter de blesser son aînée.

Elle l'avait dit, elle allait le faire. Prenant son long manteau d'hiver, la jeune femme sortait de son petit appartement, prenant soin de vérifier qu'elle en avait verrouiller la porte. Descendant les marches qui l'a séparer de l'entrée de son immeuble, elle se mit en marche vers le centre-ville, se disant que de toute façon une balade ne lui ferait pas de mal. Silencieuse, elle observait tout ce qui l'entourait les gens qui se baladaient main dans la main lui donnait soudain la nausée alors que des parents avec un enfant, lui donnait plutôt le sourire. Quelques billets en poche, elle venait de décrocher il y a peu son fameux poste d'assistante en classe d'histoire, la prof qui tenait ce cours était une véritable passionnée et c'était un plaisir de travailler avec. Les élèves étaient en majorité sympathique et plutôt disciplinés, son boulot lui donnait pour l'instant moins de fil à retordre que ce qu'elle avait pensée avant de commencer. Elle l'avait vu de loin, le starbuck et n'était pas contre l'idée de s'y arrêter pour y prendre un café, ni une, ni deux, elle se lançait dans la direction de la célèbre enseigne. Après avoir attendue plusieurs minutes, son café en main, elle se dirigeait plutôt tranquillement vers la porte de sortie avec l'idée de faire quelques magasins histoire de se détendre, après tout, ça faisait longtemps qu'elle n'avait plus goûtée aux plaisirs du shopping. Mais tout ne se passa pas vraiment comme prévu, un coup, un choc et un café par terre. Elle venait de se faire percuter par une jeune blondinette qui devait avoir au moins 6 à 8 ans de moins qu'elle. Elle lui adressa un léger sourire lorsqu'elle lui dit qu'elles avaient évités la catastrophe, elle n'avait pas tort, elles auraient pût être éclaboussées de café et ça c'était pas vraiment joli à voir. La blondinette proposa alors de repayer un café à Jasmine, qui secoua la tête vivement. « Non ça ira, je vous remercie mademoiselle. Je vais, je vais en reprendre un moi-même. » dit-elle poliment, adressant un dernier sourire avant de se mettre dans la queue une deuxième fois.
Code by Silver Lungs

_________________

there nothing like us
Kiss me hard before you go. I got my red dress on tonight dancing in the dark at the pale moonlight. Got my hair up real big beauty queen style, High heels off, I'm feeling alive. Oh, my God, I feel it in the air. Honey I'm on fire I feel it everywhere, Nothing scares me anymore.
Revenir en haut Aller en bas


Feuille de personnage
► AGE:
► RELATIONSHIPS:
Harrison R. Goodwin
Administrateur
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t750-harrison-goodwin-once-i-don-t-care-about-you-good-luck-getting-that-back http://snowflake-lane.forumactif.com/t725-harrison-y-a-rien-a-la
Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Tumblr_m3es3ubHLx1qmuesuo1_500 ◗ CELEBRITE : Adam(reallyhot)Levine.
◗ CREDITS : © Tumblr & Bazzart.
◗ ÂGE : 35
◗ STATUT : Dans la merde. Mais vraiment, vraiment dans la merde.
◗ EMPLOI, ETUDES : Une certaine passion pour ruiner ma vie et celles des autres.
◗ ADRESSE : Ma bagnole. Définitivement ma bagnole.
◗ MESSAGES : 383
◗ POINTS : 5661
◗ CURRENTLY : Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) 959784MK

"So, do it. Decide. Is this the life you want to live? Is this the person you want to love? Is this the best you can be? Can you be stronger? Kinder? More Compassionate? Decide. Breathe in. Breathe out and decide"

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty
MessageSujet: Re: Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)   Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) EmptyMar 7 Jan - 0:20



jj&harrissareally, really bad timing.

Personne ne pouvait réaliser sur cette terre le chaos, le pétrin dans lequel Harrison Goodwin s'était fourré. Les fêtes de Noël passées avaient sans doute été les pires de sa vie, JJ avait accepté par il ne savait quel miracle sa présence chez elle sans doute par amour pour Alessandra. En temps normal, Harrison aurait été ravis et en aurait profité pour se rapprocher de sa femme et retrouver un peu de leur complicité mais depuis qu'il savait que Samara était enceinte de lui il ne parvenait pas à adopter un comportement normal envers elle. Il se montrait froid, distant, limite désagréable il ne voulait pas lui laisser croire qu'il y avait moyen de revenir vers elle mais d'un autre côté il ne pouvait s'empêcher de la prendre dans ses bras, de l'embrasser un peu partout, n'importe quand. Le soir de Noël elle s'était endormie alors qu'il lui caressait les cheveux, et alors qu'il regardait son visage apaisé, la réalité lui était revenue en pleine figure et il avait culpabilisé plus que jamais. Lorsqu'elle apprendrait ce qu'il avait fait, elle lui mettrait la plus grosse volée de sa vie, volée qu'il mériterait indéniablement. Harrison en faisait des cauchemars tout le temps, il ne l'avait encore dit à personne et craignait la réaction de ses proches. Sa petite soeur Kaelyn ne lui pardonnerait jamais, Aaron lui mettrait son poing dans la gueule et il n'osait même pas imaginer la réaction de ses amis professeurs, Savannah allait lui faire la peau, Milan allait l'étrangler en pleine salle des profs et Harrison ne pourrait que leur donner raison. Il avait songé à sombrer à nouveau dans l'alcool mais même l'alcool ne suffisait pas à noyer ses problèmes, au contraire il avait l'impression qu'il les amplifiait. Lorsqu'il buvait, il avait l'impression d'entendre mille et une voix qui lui répétaient toutes ce qu'il savait déjà : il avait tout foiré, la moindre chance de connaître une vie normale il l'avait foutu en l'air et il allait bientôt en faire les frais. Alors oui après avoir écarté le sport, il avait donc choisis le sport. C'était le meilleur moyen pour tout oublier, pour se défouler sans vraiment taper sur quelqu'un. Quand il était encore à NYC, Harrison se battait toutes les semaines durant des matchs de box clandestins, matchs qui lui avait permis de rencontrer celle qu'il avait toujours considéré comme l'amour de sa vie. Paradoxalement, même si il avait permis cette rencontre, le sport restait un moyen d'évasion primordial pour Harrison. Ces derniers temps, la vie ne lui avait pas fais de cadeau.

Ce matin par exemple, il s'était donné à fond pendant une séance d'entraînement de deux heures et avait décidé d'aller se prendre un starbuck comme à son habitude. Tout frais sortant de la douche, emmitouflé dans son jogging et sa doudoune Nike Harrison Goodwin débarqua dans le café lorsqu'il se retrouva nez à nez avec... Samara puis... JJ ?! Le jeune père de famille sentit le sol s'effondrer sous ses pieds, alors ça c'était vraiment une très, très mauvaise manière de commencer l'année 2014 c'était sans doute la plus grosse blague, la situation la plus merdique dans laquelle il ne s'était pas retrouvé depuis longtemps. Il ne savait pas si elles s'étaient reconnues mais en tout cas il les avait vu se parler. La brune et la blonde, face à face, en train de s'adresser la parole, en train de respirer le même oxygène de la même pièce. Outré, Harrison lâcha : "Non mais dîtes moi que c'est une blague !" obligeant les deux jeunes femmes à le regarder. Sans doute elles ne comprenaient pas, mais celles-ci n'allaient pas tarder à réaliser à qui elle faisait face... "Je sais pas pourquoi mais j'ai le sentiment que je vais passer un sale quart d'heure.." marmonna le beau brun en priant tout les Dieu qu'il connaissait de l'épargner et de lui accorder l'accès aux portes du paradis ou de n'importe où d'autre que ce foutu café. Puis après tout peut-être que Samara ne l'avait pas vu.. Il se dirigea donc vers JJ et passa son bras autour de sa taille. "Hé bébé, qu'est-ce que tu fais là ? Tu veux pas venir prendre le petit déjeuner à la maison ?" Sortir d'ici le plus vite possible était devenu une priorité. Tentant d'éviter soigneusement le regard de Samara, le jeune père essayait de presser sa femme vers la sortie avant que le pire n'arrive, que la troisième guerre mondiale ne soit déclarée.

©flawless

_________________
    and suddenly, I become your past
    POURQUOI C'EST PAS COMME D'HABITUDE, ELLE M'ENGUEULE, ME CRACHE À LA FIGURE, JE LUI RETOURNE LE CERVEAU EN TROIS MINUTES, LES DRAPS NOUS CONSOLENT APRÈS CHAQUE DISPUTE. L'IGNORANCE EST L'UNE DES PIRES SOUFFRANCES.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas

Samara J. Williams
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois http://snowflake-lane.forumactif.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty
MessageSujet: Re: Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)   Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) EmptyMar 7 Jan - 11:34


Jasmine, Harrison & Samara ❧ Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher
Samara était relativement de bonne humeur ce matin il faut croire car en rentrant contre une femme, elle s’était proposée pour lui en repayer un et l’avait fait avec un sourire. Même si c’est de sa faute, son caractère fait qu’elle se serait énervée d’ordinaire. Mais non, elle était zen, souriait. Finalement elle n’avait même pas à repayer un café à l’inconnue puisque cette dernière répondit calmement qu’elle allait s’en repayer un elle-même. Très bien, elle faisait ce qu’elle voulait, Samara s’en fout de ce genre de chose après tout. Avançant alors de quelques pas en voyant que la file se rétrécit peu à peu pour le plus grand plaisir de Samara qui mourrait de faim, elle crut entendre une voix familière mais elle n’eut pas le temps de bien regarder la personne qu’on lui fit remarquer que c’était à son tour. Après avoir passé sa commande, Samara se tourna légèrement pour prendre de quoi régler la note dans son sac à main et tout en cherchant sa carte, elle en profita pour regarder. C’est bien ce qu’elle pensait, c’était bien la voix d’Harrison qu’elle avait entendu juste avant. Sans trop vraiment réfléchir, elle prononça un : « Harri ! » assez fort pour qu’il puisse l’entendre, comme pour lui montrer sa présence. S’il n’est pas pressé, peut-être qu’ils pourront trouver un endroit au calme pour pouvoir parler. Enfin parler, se lancer et recevoir des reproches plutôt. Mais bon, cela fait quelques jours qu’ils ne l’ont pas fait, un bout d’un moment il faut bien qu’il parle de la situation. Pourtant, très vite quelque chose attira son attention… La femme à qui elle avait proposé de lui payer un autre café… il avait son bras autour de sa taille… « Et merde fait chier. » Elle aurait pu être une simple greluche avec qui Harri s’envoyer en l’air un soir voir deux pas plus mais Samara avait un très mauvais pressentiment. Mme Goodwin… A tous les coups c’était ça, à tous les coups elle devait être sa femme. Vu la tête que le père de son futur enfant faisait, il n’y avait pas le moindre doute. Qu’est-ce que Samara pouvait bien faire ? Rester là ou partir ? La jolie blondinette n’eut même pas le temps de réfléchir à quoi que ce soit qu’elle entendit une réflexion d’un homme derrière qui commençait à s’énervait qu’elle ne bouge pas alors que des personnes attendaient derrière. « Quoi vous avez un problème ? C’est bon, deux secondes, ça va ne pas vous tuer ! » Pourtant elle, sa vie était en jeu… enfin façon de parler… ou peut-être pas. Une chose est sure en tout cas, sa bonne humeur n’était plus là. Elle était énervée, stressé, choquée de les voir tous les deux et surtout elle était perdue sur ce qu’elle devait faire. Réglant alors ce qu’elle venait d’acheter pour consommer sur place, elle aurait pu détaler vite fait bien fait puisque c’était elle la maitresse, celle qui devait avoir honte mais elle ne le fit pas. Peut-être qu’Harrison allait lui en vouloir de ne pas chercher à partir et éviter cette situation mais tant pis. Si réellement il compte s’investir dans sa paternité comme elle a pu comprendre, il faut bien que cette confrontation ait lieu un jour. Elle n’allait pas la fuir toute sa vie. Samara a du mal à s’imaginer dix ans plus tard, à se cacher avec son futur enfant, attendant qu’Harrison vienne en toute discrétion passer du temps avec son enfant et cela encore des années. Finalement, les regardant, elle n’allait tout de même pas rester pointée là, attendant que la guerre ne commence. Elle ne voulait pas commencer les hostilités mais elle savait très bien que cela allait avoir lieux. Alors, tout simplement elle repéra une table pas loin où elle allait pouvoir se poser. De toute façon, vu tous ce qu’elle avait pris, on aurait dit qu’elle allait manger comme quatre, pourtant non, elle mange pour deux maintenant, alors il valait mieux qu’elle s’installe plutôt qu’elle garde tout dans les mains. « Bizarre, je l’aurais plutôt imaginé blonde ta femme. » Dit-elle en passant vers eux pour aller s’installer à une table derrière. Peut-être qu’il était le seul qui avait entendu sa pique, comme pour se faire remarquer, ou peut-être pas. Non, décidément Samara n’a aucune honte à avoir couché avec un homme marié et cela se voit. Etre tombée enceinte sans l’avoir voulu peut-être, mais le reste non. Elle sentait déjà les remarques négatifs qu’allait lui lancer Harrison parce qu’elle n’avait rien fait pour se cacher et qu’elle cherchait même la guerre, mais honnêtement, elle n’en avait rien à faire.
.
©flawless

_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas

Jasmine J. Goodwin
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t1104-mon-mari-m-a-tellement-trompe-que-je-ne-suis-pas-sure-d-etre-la-mere-de-mes-enfants-jasmine http://snowflake-lane.forumactif.com/t1102-i-hate-that-i-love-yo
Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) 627554tumblrm514cvzAYo1qlxvxuo2500 ◗ CELEBRITE : minka hot kelly.
◗ CREDITS : © misery mind et tumblr.
◗ ÂGE : 29
◗ STATUT : bonne question.
◗ EMPLOI, ETUDES : assistante d'histoire.
◗ MESSAGES : 110
◗ POINTS : 614
◗ CURRENTLY : Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Tumblr_mxh5db8haC1t5vxruo2_250
i will always love you

harri

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty
MessageSujet: Re: Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)   Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) EmptyMar 7 Jan - 14:04

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher
harrison ∞ samara ∞ jj
Et comme si l'existence de JJ n'était pas assez compliqué, les problèmes ne faisaient que commencés. Serait-elle assez forte pour faire face à l'orage qui menaçait de s'abattre sur sa petite vie qu'elle jugeait reprendre d'une façon presque normale depuis qu'elle s'était débarrassée de ses démons. Il fallait toujours qu'un événement vienne gâcher la pseudo sérénité que Jasmine avait retrouvé avec bien de difficulté. Elle s'était tranquille remis dans la file d'attente, la rencontre d'il y a quelques minutes était déjà oubliée, et pourtant... Triste coïncidence ? Terrible hasard ? La clochette de la porte venait de résonner dans le café, pourtant, ce n'est qu'en entendant une voix familière suivi du prénom de son mari qu'elle se rendit compte qu'il était là et que... Non, impossible, se disait-elle. Se tournant vers eux, la boule qui s'était formée dans son ventre prit davantage de place, elle avait dit Harri, oui l'espèce de merdeuse qui avait renversé son café et qui était bien plus jeune qu'elle... Ravalant sa salive, JJ se demandait comment fuir, comment pouvoir s'éclipser, si seulement elle avait pût creusé un trou pour s'y enterrer le restant de ses jours, elle l'aurait fait.

Puis la phrase qui venait tout éclairer fût prononcé par Harri, il croyait rêver ? Non, malheureusement, ce n'était que le début du cauchemar. JJ ne riposta pas, puis son mari vînt passé un bras autour de sa taille lui demandant ce qu'elle faisait là et si elle ne voulait pas déjeuner à la maison. « Où est Alessandra ? » demanda-t-elle simplement, en guise de réponse. À vrai dire, si elle avait envie de se barrer d'ici, ce n'était certainement pas en la compagnie de son traître de mari et ça elle le lui fît comprendre par un simple geste. Se détachant de la pseudo étreinte de ce dernier. Puis ce fût la voix de la blonde qui l'a sorti de ses pensées, qui avait l'air d'être plutôt anxieuse, bah tiens, donc.. Les réactions qui ne trompent pas. Et comme si Jasmine n'existait pas, Samara glissa qu'elle imaginait plutôt la femme de son amant blonde. « Bah, dommage elle est brune. Et puis ça tend plutôt sur l'ex, que sur la femme. La traînée pourra récupérer son joujou. » lâchait-elle aussi glaciale qu'un iceberg, renforçant sa poigne sur le bout de carton que contenait son café. À cette heure-ci la pauvre ex-camée n'avait plus rien à perdre à vrai dire, son mariage était quasiment perdu d'avance... La rage montait peu à peu dans le corps de Jasmine et elle ne trouvait aucun moyen de ralentir ce dévorant sentiment qui l'a rongé. Son regard plus noir que jamais se portait ensuite sur le seul homme de l'histoire. « Tu devrais peut-être l'a rejoindre, je voudrais pas gâcher votre petit rendez-vous. Je serais capable de retrouver la route de mon appartement seule, je pense. » affirmait-elle avec ironie. C'était donc elle qui avait fini par faire éclater son couple, c'était elle la cause de tous ses problèmes. Et comme rien que son existence n'était pas suffisante à pourrir la vie de Jasmine, il fallait en plus qu'elles se retrouvent dans le même café et qu'Harrison rejoigne la fête. Elle n'aurait jamais dû revenir ici, si elle était restée d'où elle venait avec Alessandra, elles auraient probablement été beaucoup plus heureuses.
Code by Silver Lungs

_________________

there nothing like us
Kiss me hard before you go. I got my red dress on tonight dancing in the dark at the pale moonlight. Got my hair up real big beauty queen style, High heels off, I'm feeling alive. Oh, my God, I feel it in the air. Honey I'm on fire I feel it everywhere, Nothing scares me anymore.
Revenir en haut Aller en bas

Samara J. Williams
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois http://snowflake-lane.forumactif.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty
MessageSujet: Re: Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)   Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) EmptyJeu 9 Jan - 16:42


Jasmine, Harrison & Samara ❧ Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher
N’importe quelle femme de censé aurait fui plutôt que de risquer de se faire trucider par la femme de son amant, se serait senti stupide dans cette situation et surtout honteuse… Il faut donc croire que la belle Samara n’est pas comme toutes les femmes. Au lieu de fuir elle les avait approché et avait lancé les hostilités avec un plaisir extrême, au lieu de se sentir stupide face à sa femme, elle était énervé de retrouver face à sa ‘rivale’. Même si la blonde se montre toujours détachée en apparence d’Harrison, elle ne pouvait que jalouser sa femme. Non seulement elle était magnifique mais en prime, c’est sa femme, pas besoin de bien argumenter pour comprendre elle ne l’a porte pas spécialement dans son cœur, même pas du tout d’ailleurs. De toute façon, qu’elle parte ou non, sa femme dont elle ignorait totalement le prénom, et dont elle s’en fiche royalement d’ailleurs, l’avait vu et puis elle ne va pas la fuir toute sa vie. Samara ne s’est jamais laissé marcher sur les pieds, ce n’est pas aujourd’hui que ça va changer, pas pour la femme d’Harri, même si elle a plusieurs années de plus qu’elle, oh ça non. Et dire que quelques minutes plus tôt, elle lui proposait de lui repayer son café, elle avait plutôt envie de lui envoyer le siens encore brulant au visage.
Mis à part la pique qu’elle venait de lancer, elle ne compter pas riposter à quoi que ce soit, pas chercher en plus la guerre, juste aller s’asseoir et manger ce qu’elle venait de prendre. Mais alors qu’elle était à la table et qu’elle entendit la brune la traiter de trainer, elle ne put faire autrement que de se retourner et de lui lancer assez fort pour qu’elle puisse entendre : « La trainée n’a pas à récupérer son « joujou » comme tu le dis si bien, après tout elle ne l’a pas perdue, on ne lui a pas prise ! » Dit-elle de son sourire le plus hypocrite qui soit. Elle n’avait pas besoin de son accord pour avoir Harrison Bon c’est compliqué ces derniers temps, avant ils couchaient, maintenant ils s’engueulent mais elle n’est pas censé le savoir après tout. Ca l’étonnerait fort qu’elle soit au courant qu’elle soit en cloque. Ne rajoutant rien de plus, Samara essayait de rester calme, c’était la plupart du temps sa meilleure armes, rester calmes face aux personnes qu’elle ne supporte pas durant les prises de tête car cela a le don de les énerver le plus. Mais là, se retenir, c’était véritablement dur. D’ailleurs, elle n’y parvient pas longtemps puisqu’elle finit par se rapprocher après avoir posé les affaires sur la table, venant se mêler à la conversation sans la moindre honte. « Han oui casses-toi ! Faut qu’on parle lui et moi de son gosse que je porte en plus, t’es un peu de trop là je crois ! Alors bye bye, ravie de t'avoir connu, ou pas d'ailleurs ! » Continua-t-elle dans son ton qui puait l’hypocrisie. Là c’était Jasmine contre Samara, Samara contre Jasmine, rien d’autre, personne d’autre. Enfin si, Harrison était là, pour le moment il ne disait rien du tout. Elles allaient se donner en spectacle si ça continuait et si elles continuaient de plus en plus à hausser le ton. Ils étaient tous les trois sur un lieu public et ce n’est franchement pas le genre de guéguerre qu’on souhaite montrer à tout le monde. Mais là, les faits étaient qu’elles s’étaient retrouvés là sans l’avoir prémédités, que la colère ça ne se contrôle pas et que Samara ne cherchait pas non plus à calmer le jeu en partant loin de la femme d’Harrison. Elle venait de lâcher la bombe, Harrison allait lui en vouloir, sa femme allait être choquée et si quelqu’un à part eux avaient entendu ils étaient dans la merde mais c’était ainsi. Lui annoncer là de suite, en prenant un malin plaisir à la voir être mal était peut-être une attitude complètement puéril mais c’était ainsi, Samara parlait sans penser aux conséquences. Dans un sens, elle voulait lui montrer que son cher mari et elle allaient être liés jusqu’au restant de leur vie, qu’ils allaient avoir un enfant et que ce n’est pas qu’elle a la bague, même si cela ne va pas en ce moment entre eux que c’est elle qui gagne à cent pour cent. Croisant les bras, elle la regarda avec son petit sourire au coin, observant sa réaction. Sadique la Samara ? Peut-être un peu, elle était maso aussi parce qu’elle allait bientôt s’en prendre pleins la gueule, mais ça elle y pensait pas encore.


.
©flawless

_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas


Feuille de personnage
► AGE:
► RELATIONSHIPS:
Harrison R. Goodwin
Administrateur
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t750-harrison-goodwin-once-i-don-t-care-about-you-good-luck-getting-that-back http://snowflake-lane.forumactif.com/t725-harrison-y-a-rien-a-la
Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Tumblr_m3es3ubHLx1qmuesuo1_500 ◗ CELEBRITE : Adam(reallyhot)Levine.
◗ CREDITS : © Tumblr & Bazzart.
◗ ÂGE : 35
◗ STATUT : Dans la merde. Mais vraiment, vraiment dans la merde.
◗ EMPLOI, ETUDES : Une certaine passion pour ruiner ma vie et celles des autres.
◗ ADRESSE : Ma bagnole. Définitivement ma bagnole.
◗ MESSAGES : 383
◗ POINTS : 5661
◗ CURRENTLY : Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) 959784MK

"So, do it. Decide. Is this the life you want to live? Is this the person you want to love? Is this the best you can be? Can you be stronger? Kinder? More Compassionate? Decide. Breathe in. Breathe out and decide"

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty
MessageSujet: Re: Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)   Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) EmptyLun 20 Jan - 0:29



jj&harrissareally, really bad timing.

Harrison avait beau s'être mis plusieurs fois dans des situations délicates il ne s'était jamais sentis aussi mal dans sa vie que ce matin-là dans le starbuck de Winnipeg. La vision de sa maîtresse enceinte et de sa femme en train de se parler était en train de lui causer un malaise cardiaque. Pendant quelques secondes, Harrison avait sérieusement envisagé que les choses pourraient ne pas partir en live et s'en sortir vivant mais c'était bien mal connaître la blonde & la brune qui semblaient sur le point de se sauter à la gorge. Harrison avait chaud comme jamais malgré les températures hivernales de la ville et il sentait les regards tournés vers eux, comme si tout le monde était en train de réaliser ce qui était en train de se passer. C'était en train de tourner à la catastrophe et Harrison avait la désagréable impression qu'il n'y avait absolument rien qu'il puisse faire pour empêcher ce drame d'arriver. Il ne faisait que penser au bébé, à celui que portait Samara et ça le faisait flipper au plus haut point il n'avait pas encore trouvé l'occasion d'en parler avec Jasmine, à vrai dire il n'était même pas sûr de vouloir lui en parler mais il semblait que le destin avait choisis pour lui la tournure des événements. Harrison avait cru bien s'en sortir en prenant Jasmine par la taille afin de l'emmener plus loin mais Samara décida d'ouvrir les hostilités lorsqu'elle passa derrière lui et lui murmura qu'elle imaginait sa femme plutôt blonde. Harrison sentit le sol se dérober sous ses pieds : elle ne pouvait pas se la fermer ? Goodwin lui adressa un regard noir, censé la dissuader de mener son petit jeu sauf que Jasmine l'avait vraisemblablement entendu et avait réalisé qui était la blonde de 18 ans qui lui faisait face. Harrison se passa la main sur le visage et tenta de calmer le jeu : "C'est bon, c'est bon, Samara commence pas..." Sauf que le problème venait désormais de Jasmine qui voulait partir. Harrison tenta de la rattraper par la main mais celle-ci fit preuve de la fierté que son mari lui connaissait et s'apprêtait à partir lorsque soudainement Samara lança la bombe.

"Je peux pas croire que t'ai dis ça comme ça." Harrison fixa Samara d'un regard noir. Comment avait-elle pu lui faire un coup pareil alors qu'ils s'étaient plus ou moins entendus sur la manière dont ils allaient tourner la chose si un jour ça menait à se faire savoir ? Il n'osait même pas regarder Jasmine, il venait de lui faire la pire crasse. Elle venait de le dire. Elle venait de balancer qu'elle était enceinte de lui, devant tout le monde, au Starbuck. L'élève enceinte de son professeur. Harrison n'avait jamais autant détesté être lui-même. Il savait qu'il venait d'atteindre le point de non retour avec cette déclaration. Ce qui le taraudait depuis des jours & des jours venait d'éclater au grand jour et désormais la suite des évenements appartenaient à Jasmine. "C'est vraiment pas très intelligent Samara, t'es complètement stupide, t'as besoin de balancer ça devant tout le monde je croyais que t'en étais pas fière ? Tu ferais vraiment n'importe quoi pour montrer que t'es plus maligne !" la réprimanda t-il. Il lui en voulait sans lui en vouloir, il lui en voulait de faire ça comme ça mais il ne pouvait lui en vouloir car au final c'était tout ce qu'il méritait. Le père de famille se retourna vers sa femme, l'air dépité : "Je suis désolé Jasmine, je comptais t'en parler, je comptais vraiment t'en parler mais toi et moi ça c'était plus ou moins arrangé et j'avais peur de perdre ce qu'on avait. Mais je te jure que j'allais t'en parler." Bien sûr ce n'était que mensonge, mais foutu pour foutu l'homme tentait de sauver sa peau comme il le pouvait. Il avait envie d'aller parler ailleurs mais maintenant que le champ de bataille était érigé ici...

©flawless

_________________
    and suddenly, I become your past
    POURQUOI C'EST PAS COMME D'HABITUDE, ELLE M'ENGUEULE, ME CRACHE À LA FIGURE, JE LUI RETOURNE LE CERVEAU EN TROIS MINUTES, LES DRAPS NOUS CONSOLENT APRÈS CHAQUE DISPUTE. L'IGNORANCE EST L'UNE DES PIRES SOUFFRANCES.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas

Jasmine J. Goodwin
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t1104-mon-mari-m-a-tellement-trompe-que-je-ne-suis-pas-sure-d-etre-la-mere-de-mes-enfants-jasmine http://snowflake-lane.forumactif.com/t1102-i-hate-that-i-love-yo
Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) 627554tumblrm514cvzAYo1qlxvxuo2500 ◗ CELEBRITE : minka hot kelly.
◗ CREDITS : © misery mind et tumblr.
◗ ÂGE : 29
◗ STATUT : bonne question.
◗ EMPLOI, ETUDES : assistante d'histoire.
◗ MESSAGES : 110
◗ POINTS : 614
◗ CURRENTLY : Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Tumblr_mxh5db8haC1t5vxruo2_250
i will always love you

harri

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty
MessageSujet: Re: Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)   Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) EmptyMar 21 Jan - 16:00

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher
harrison ∞ samara ∞ jj
Jasmine ne s'était jamais sentie aussi mal de toute sa vie, la situation était autant gênante que si elle était rentrée chez elle en découvrant son mari et sa maîtresse dans le lit conjugal. À ce moment précis, les images salaces de son mari et de sa maîtresse l'a trompé lui revenait, lui rappelant ses nuits de cauchemars, sauf que tout était maintenant plus clair, plus vrai, la maîtresse avait un visage. La haine qui grandissait en JJ lui donnait des envies de meurtre, de toute façon, elle n'était même plus sûre que la prison soit différente de sa vie actuelle qui devenait un véritable enfer. Elle aurait espérée que la rencontre s'arrête là, à un simple vis-à-vis, mais il avait fallu que sans-gêne elle puisse se permettre de faire une remarque, alors qu'elle était sûrement la moins placée pour l'ouvrir, Jasmine avait vu rouge à cet instant et n'avait pu faire autrement que de répondre. Mauvaise idée, la blondinette avait de la répartie. « Je voulais dire de façon officielle. » rétorquais la brune, un sourire forcé accroché sur les lèvres, voulant masqué au possible, la douleur que lui procurait la situation. Et puisqu'une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, JJ n'entendit pas la réprimande de son mari envers Samara, il n'entendit que sa voix à elle, annonçant de but en blanc, qu'elle était enceinte. Panique à bord, tristesse, haine plus que colère, rage et beaucoup d'autres sentiments se mélangeaient dans la tête de Jasmine, manquant de faire un malaise. Un rire nerveux exagéré sorti d'abord d'entre les lèvres de celle qui était encore Madame Harrison, son ton glacial tonna dans le café. Elle avait pourri sa vie ? Jasmine, allait tout faire pour que l'existence de l'adolescente soit un désastre. « En plus de se faire baiser par le premier homme marié venu ? Elle en tombe enceinte ? T'es vraiment une ratée en plus d'être une traînée. Tu te tapes souvent des profs comme ça ? C'est pour réussir, parce que t'es pas assez intelligente, pour y arriver par toi-même ? » lâchait-elle un peu plus fort, sarcastique, histoire que tout le monde l'entende. Elle n'en avait rien à faire que les gens pouvaient penser à cet instant-là, elle voulait simplement rendre Samara ridicule, que tout le monde sache qu'elle est en cloque malgré son jeune âge et qu'en plus elle se tapait un homme marié. « À ta place, j'aurais fait profil bas ? Comment tes parents ont réagit en apprenant que leur petite fille s'était fait mettre en cloque par un prof ? » demande-t-elle faussement intéressée, se doutant bien que les parents de la pauvre adolescente, n'était pas au courant. Mais qui sait si ça n'allait pas changer ? Jasmine se voyait déjà passé un coup de fil aux parents de l'élève, histoire de les tenir au courant, elle aurait facilement accès au numéro qu'elle convoitait maintenant qu'elle travaillait sur place.

Son mari se retourna vers elle, pour lui dire qu'il comptait lui dire, mais qu'il avait l'impression qu'entre eux d'eux ça c'était arrangé et qu'il voulait pas perdre ce qu'ils avaient. Elle le toisa d'un regard noir. « Si tu savais combien j'en ai rien à foutre de tes explications. T'as peur de perdre quoi ? On a plus rien, ça fait longtemps que notre couple ne vaut plus rien... Tu te contente pas seulement de me tromper, mais aussi de mettre une gamine en cloque ? Pauvre imbécile que tu es. T'es l'être le plus détestable au monde... Je veux récupérer Alessandra, immédiatement et surtout ne plus jamais te voir, tu me dégoûtes. » répondit-elle du tac-o-tac sur le même ton glacial, même dans ses souvenirs Jasmine ne se rappelait pas d'avoir un jour osé lui dire de telles choses. Les nerfs parlaient sûrement pour elle, jetant l'anneau qui les unissait encore à terre. Au diable ce mariage. Tout comme ce geste, elle regretterait sûrement ses paroles. Comme si elle, Jasmine, pouvait vraiment se résoudre à ne plus voir son mari définitivement ? Jasmine déglutit difficilement, au fond d'elle, elle avait peut-être l'espoir que tout ce cauchemar cesse enfin, mais visiblement, cette idée-là n'était certainement pas au programme. Elle soupira, regardant autant la blonde que son mari. Elle n'était pas prête à partir sans que son mari lui ramène Alessandra, ah ça, non.
Code by Silver Lungs

_________________

there nothing like us
Kiss me hard before you go. I got my red dress on tonight dancing in the dark at the pale moonlight. Got my hair up real big beauty queen style, High heels off, I'm feeling alive. Oh, my God, I feel it in the air. Honey I'm on fire I feel it everywhere, Nothing scares me anymore.
Revenir en haut Aller en bas

Samara J. Williams
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois http://snowflake-lane.forumactif.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty
MessageSujet: Re: Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)   Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) EmptyMar 21 Jan - 22:24


Jasmine, Harrison & Samara ❧ Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher
Il était hors de question qu’elle ferme sa gueule et qu’elle laisse la femme de son amant prendre le dessus avec ses paroles. C’était donc sans trop réfléchir qu’elle lui avait balancé l’annonce comme quoi elle attendait l’enfant d’Harrison. Samara se doutait très qu’il ne lui avait rien dit, qu’elle peterait une durite en l’apprenant, surtout si ça venait d’elle. Ce n’était même pas prémédité lorsqu’elle lui avait dit pour la grossesse. C’est bon, la bombe était en marche. Bon ok, ce n’est pas la meilleure chose qu’elle ait faite, au contraire même. C’est juste après être tombé enceinte dans le top des grosses conneries faites par Samara. Mais bon, sur le coup c’était sorti tout seul. Mais oui elle avait regretté. Non pas que Jasmine soit au courant, cela lui faisait plaisir de la voir mal, mais plutôt du lieu. S’ils voulaient rester cachés, c’était loupé. Mais bon, il fallait bien que ça se sache un jour ou l’autre. Samara aurait préféré autrement voilà tout. Si cela venait à se savoir à l’administration du lycée, ils étaient tous les deux officiellement dans la merde. Alors qu’Harrison lui reprochait d’avoir annoncé ça comme ça, Samara ne le regardait pas, elle était incapable, elle ne voulait pas se prendre la tête avec lui, pas maintenant, pas alors qu’elle était en plein « duel » avec la mère du premier enfant d’Harrison. La mère de la demi-sœur de son futur enfant. Oubliant presque où ils se trouvaient tous les trois, elle dit simplement sans le regarder dans les yeux, fuyant son regard. « Il était temps que ça sorte Harri ! Si t’as pas les cojones pour le dire à ta pauvre femme, moi je les ai ! » Cela n’allait pas lui plaire mais tant pis. Samara était réellement en colère. Non pas contre Harrison, pour une fois, mais bien par le fait de voir la femme de son amant, de celui dont elle porte l’enfant. Elle allait sans doute devoir la supporter toute sa vie et le simple fait de savoir que c’était elle qui portait l’alliance d’Harrison, avait le don de l’énerver encore plus. Rapportant son attention vers la brune qui avait enfin ouvert la bouche elle dit d’une manière assez ironique. « Ouais, j’veux avoir des bonnes notes pour réussir t’as vu, je ne voudrais pas venir te piquer ton pauvre rôle de serveuse en plus de ton mari. Cette partie de ta misérable vie je te la laisse volontiers ! » Samara ne connait rien de la vie de sa rivale, juste son métier, son mari et le fait qu’elle soit mère. Ah et aussi qu’elle soit cocue bien évidement. Elle ignore donc qu’elle va travailler dans un lycée, son lycée. Qu’elle aurait accès à certaines informations et que si elle le souhaitait, elle pourrait faire de sa vie un enfer si elle lisait son dossier. Aussi, même si elle avait autrefois une perspective d’étude et de métier tout tracé dans sa tête, elle pouvait dire adieu à tout cela parce qu’elle allait être mère. Peut-être bien qu’elle aussi allait finir serveuse. Alors que Jasmine continuait de lui parler, Samara la regardait d’un air neutre, c’était l’une de ses meilleures armes, montrer qu’elle n’était pas toucher, alors que dans le fond, c’est le cas. « Oh t’en fais pas pour moi, ils sont très heureux de devenir grand-parents ! » Bien sûr, ils n’allaient pas l’être. Ils n’étaient pas au courant et Samara craignait le moment où ils le seraient. Mais bien sûr, elle n’allait  pas le dire, pas devant Jasmine. Elle ne voulait pas que celle-ci sente qu’elle avait un pouvoir qu’elle pouvait exercer sur elle.

Les observant se prendre la tête, comme si elle n’était que spectatrice alors qu’elle était bien actrice de l’histoire, c’était bien elle la fouteuse de trouble dans leur couple. Le pire la dedans, c’est qu’elle ne se sentait pas responsable. Pour d’autre peut-être elle aurait eu une once de remord d’avoir couché avec un homme marié mais là non. En tout cas, elle bouillait de l’intérieur mais ça ne se voyait pas. Remarquant bien que quelques personnes les observaient en silence, Samara avait bien envie de leur crier de dégager mais elle ne le fit pas. Elle s’était déjà assez affichée en se révélant être une élève qui portait l’enfant d’un de ses professeurs.


.
©flawless

_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas


Feuille de personnage
► AGE:
► RELATIONSHIPS:
Harrison R. Goodwin
Administrateur
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t750-harrison-goodwin-once-i-don-t-care-about-you-good-luck-getting-that-back http://snowflake-lane.forumactif.com/t725-harrison-y-a-rien-a-la
Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Tumblr_m3es3ubHLx1qmuesuo1_500 ◗ CELEBRITE : Adam(reallyhot)Levine.
◗ CREDITS : © Tumblr & Bazzart.
◗ ÂGE : 35
◗ STATUT : Dans la merde. Mais vraiment, vraiment dans la merde.
◗ EMPLOI, ETUDES : Une certaine passion pour ruiner ma vie et celles des autres.
◗ ADRESSE : Ma bagnole. Définitivement ma bagnole.
◗ MESSAGES : 383
◗ POINTS : 5661
◗ CURRENTLY : Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) 959784MK

"So, do it. Decide. Is this the life you want to live? Is this the person you want to love? Is this the best you can be? Can you be stronger? Kinder? More Compassionate? Decide. Breathe in. Breathe out and decide"

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty
MessageSujet: Re: Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)   Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) EmptyVen 24 Jan - 8:43



jj&harrissareally, really bad timing.

Alors que le scénario catastrophe était en train de se réaliser devant ses yeux, Harrison ne parvenait pas à détacher son regard de sa femme. Il s'en voulait tellement de lui faire un coup pareil, bien sûr sa relation avec Samara était assez étrange pour qu'il se soucie aussi de ses sentiments mais cette fois-ci il voyait bien que Samara était passée en mode garce ultime et qu'il ne s'agissait même pas de le ménager lui, mais de la détruire elle. Harrison constatait que la blonde en furie était prête à le faire passer pour le dernier des cons du moment que ça lui apportait de la victoire sur Jasmine. S'il ne connaissait pas leur passé, il aurait pu pensé que tout ça avait été savamment orchestré pour donner lieu à une revanche personnelle. Samara ne lâchait pas JJ du regard et elle semblait déterminer à lui donner autant de détails que possible sur leur liaison. Il serait viré c'était certain, Harrison connaissait JJ et il savait qu'elle était sans limite lorsqu'il s'agissait de répliquer, elle ne se laisserait pas dominer par une gamine de 18 ans et il y avait fort à parier que la guerre ne faisait que commencer. Lorsque Samara hurla à Harrison qu'il était temps que tout ça se sache et que si il n'avait pas les couilles de lui dire, elle les avait, Harrison leva les yeux aux ciels : "Samara tu dis n'importe quoi, tu fais n'importe quoi on avait pas convenu de faire les choses comme ça. Ça t'avance à quoi de t'acharner sur elle ?" C'était un véritable choc des titans, Jasmine de son côté ne se laissait pas faire, pire encore elle répliquait des choses tellement blessantes que Harrison se demandait après coup qui il était censé défendre. "Jasmine, arrête, personne n'est au courant et personne ne doit l'être. J'ai déjà pensé à une solution et --" Samara lui coupa une fois de plus la parole pour s'attaquer à son ennemie, et Harrison sentait que la tête lui tournait.

Mais tout s'empira lorsque Jasmine lui demanda de lui ramener Alessandra. Dès lors son monde s'écroula, il pouvait déjà la voir faire leurs valises et se barrer avec leur bébé sous le bras comme elle l'avait déjà fais auparavant et ça Harri ne pouvait pas le supporter. Il ne pouvait pas vivre sans sa fille et maintenant que Jasmine était clean le juge serait sans doute plus clément envers elle parce qu'admiratif de sa volonté à décrocher. Il ne pouvait pas imaginer trente seconde de voir sa fille grandir sans lui. "Non Jasmine j'irais pas te chercher Alessandra, je te l'accorde j'ai fais une grosse erreur mais je peux pas reculer maintenant, je peux pas regretter c'est trop tard... Mais ne mêle pas Alessandra à ça, ne la prive pas de moi pour ça, que tu divorces je peux rien n'y faire mais ne m'enlève pas le seul rôle que je remplis à peu près bien... Ne me fais pas ça." Il poussa un long soupir, il savait que des gens les regardaient et se régalaient de la scène mais lui ça ne le faisait vraiment plus rire. "Je vais subvenir aux besoins de Samara le temps de sa grossesse, je vais élever cet enfant car c'est ce que j'ai aussi fais avec toi JJ. Je te rappelle qu'Alessandra n'était pas au programme et pourtant j'ai été là alors s'il te plait laisse moi remplir mon rôle de père, je vous demande pas de vous adorer mais ne me retirez pas ça, ni l'une ni l'autre." Il savait qu'il en demandait beaucoup mais en même temps que pouvait-il demander d'autres ? Il avait sérieusement merdé mais ces petits bouts étaient finalement tout ce qui leur restait. Être père c'était ce qui l'avait tenu en vie et lui avait donné envie de s'en sortir toutes ces années il ne voulait pas le négliger.

©flawless

_________________
    and suddenly, I become your past
    POURQUOI C'EST PAS COMME D'HABITUDE, ELLE M'ENGUEULE, ME CRACHE À LA FIGURE, JE LUI RETOURNE LE CERVEAU EN TROIS MINUTES, LES DRAPS NOUS CONSOLENT APRÈS CHAQUE DISPUTE. L'IGNORANCE EST L'UNE DES PIRES SOUFFRANCES.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas

Jasmine J. Goodwin
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t1104-mon-mari-m-a-tellement-trompe-que-je-ne-suis-pas-sure-d-etre-la-mere-de-mes-enfants-jasmine http://snowflake-lane.forumactif.com/t1102-i-hate-that-i-love-yo
Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) 627554tumblrm514cvzAYo1qlxvxuo2500 ◗ CELEBRITE : minka hot kelly.
◗ CREDITS : © misery mind et tumblr.
◗ ÂGE : 29
◗ STATUT : bonne question.
◗ EMPLOI, ETUDES : assistante d'histoire.
◗ MESSAGES : 110
◗ POINTS : 614
◗ CURRENTLY : Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Tumblr_mxh5db8haC1t5vxruo2_250
i will always love you

harri

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty
MessageSujet: Re: Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)   Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) EmptyVen 24 Jan - 12:23

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher
harrison ∞ samara ∞ jj
Lorsque la petite peste s’adressait à Harrison, Jasmine ne les calculait pas après tout, leurs histoires de cul ne la regardait pas, et pire encore, elle avait assez d’images en tête pour ne pas vouloir qu’on lui raconte les détails, rien que d’y penser elle en avait déjà la nausée. La réplique de l’adolescente eût le don de faire rire Jasmine, de nerfs, mais c’était un rire quand même.  « Puisqu’on en est au révélation… Dis bonjour à ta potentielle future assistante d’histoire, Samara. » Se tournant vers son mari qui disait que personne n’est au courant, elle afficha un sourire mesquin. « Vos problèmes ne sont pas les miens Harrison, si j’ai envie d’hurler à la Terre entière que ta traînée de maîtresse est en cloque, je le ferais et crois-moi je me ferais un malin plaisir de vous pourrir la vie, exactement comme vous êtes en train de pourrir la mienne, compris ? » Et oui parfois Jasmine était là où on ne l’attendait pas et si elle avait voulu taper un grand coup, elle était assez satisfaite de son annonce. Après tout puisqu’ils ont décidé de s’allier pour lui pourrir la vie, à elle seule, elle pourrirait à son tour les leurs. Jasmine veut bien être gentille, mais pas trop quand même. Alors qu’elle lui avait demandé comment avait réagi ses parents, elle fût plus que satisfaite de la réponse de la jeune fille et ne pût s’empêcher de se dire à elle-même qu’un scoop devait toujours être vérifié, et quoi de mieux que d’être servi par soi-même ? Ô Samara le début de ta misérable vie, vient juste de commencer. Jasmine était plus forte que n’importe qui pouvait le soupçonner, mais ici sa force ne ferait rien qui vraiment l’a soulagerait, donc c’était plutôt son esprit de vengeance et de méchanceté qui allait lui redonner un peu le sourire. On s’y frotte, on s’y pique. Pourtant JJ n’avait pas mauvais fond loin de là, elle rêvait probablement de paix et d’amour mais à vrai dire personne ne lui laissait vivre sa vie comme elle l’entend.

Jasmine était bien décidé à récupérer sa fille aujourd’hui, non pas pour fuir parce que l’option était bien tentante il faut l’avouer, seulement parce que de toute façon c’était d’une part tout ce qui lui restait et que d’autre part sans elle, elle allait sûrement se jeter du haut d’un pont histoire d’abréger ses souffrances. Elle écoutait d’une oreille lasse ce que son mari plaidait, quel idiot. Alors oui, elle ne pouvait pas lui enlever, c’était peut-être le seul rôle qu’il avait réussi de toute sa vie : être père. Elle soupira, exaspérée. « Mais si on va allez chercher Alessandra, Harrison. Je me fous de tes beaux discours, je veux juste la récupérer, compris ? J’ai pas dit que j’allais me barrer, j’ai dit que je voulais ma fille. T’as pas besoin d’elle puisque tu seras trop occupée à baiser l’autre pétasse. » Dit-elle sur un ton presque neutre, comme si elle était indifférente à la scène, comme si tout ça ne l’a touchait pas directement. Elle ne voulait simplement pas faire ce plaisir à Samara de voir qu’une gamine avait réussi à briser le peu qu’elle avait. « À la différence du rejeton de l’autre, c’est que nous on était mariés vois-tu. Mais de toute façon y a une chose sur laquelle je vais être très clair et pire encore intraitable c’est que ma fille ne viendra pas sous ton toit lorsque Samara et sa progéniture y seront ? J’espère que t’as bien saisi le message Harrison ? » Ordonnait-elle ferme. Oh ça non, plutôt mourir que Alessandra ait à faire à ça, qu’est-ce qu’elle penserait que son père ait un gamin avec une autre que sa mère, hein ? « J’ai dit que je voulais plus te voir, mais j’ai pas dit que tu verrais plus Alessandra. » Plaidait-elle, sans plus s’occuper de sa rivale en face qui devait réellement se délecter de la situation.  
Code by Silver Lungs

_________________

there nothing like us
Kiss me hard before you go. I got my red dress on tonight dancing in the dark at the pale moonlight. Got my hair up real big beauty queen style, High heels off, I'm feeling alive. Oh, my God, I feel it in the air. Honey I'm on fire I feel it everywhere, Nothing scares me anymore.
Revenir en haut Aller en bas

Samara J. Williams
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois http://snowflake-lane.forumactif.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty
MessageSujet: Re: Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)   Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) EmptySam 25 Jan - 17:22


Jasmine, Harrison & Samara ❧ Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher
La jolie blonde était de bonne humeur… Elle était de bonne humeur mais ça, c’était avant. Samara aurait dû faire profil bas mais ce n’était pas dans son caractère. Samara avait prévu de ne pas le dire avant que son ventre ne la trahisse, surtout pas en présence d’Harri puisqu’en plus d’être enceinte, c’était de son professeur alors ils allaient se trouver dans la merde mais là, elle ne réfléchissait même plus aux conséquences juste tout faire pour se montrer supérieur à sa « concurrente ». Pour la première fois depuis la confrontation, elle regardait Harrison dans les yeux pour répliquer : « Tu crois sérieusement que je vais m’abaisser pour elle toute ma vie ? Non, ce n’est pas parce que c’est moi la maitresse que je vais me rabaisser pour elle ! » Et Harrison devait bien la connaitre pour savoir qu’elle n’était pas du genre à fermer sa gueule même en étant devant la femme de l’homme avec qui elle avait une liaison. Maintenant qu’elle était enceinte, ils allaient tous devoir se supporter, car Harrison a aussi un enfant avec Jasmine. Croire que Samara allait se laisser marcher dessus toute sa vie est mal la connaitre. En entendant l’autre garce brune lui dire qu’elle allait travailler dans le lycée, Sam se tourna immédiatement vers elle : « Attend, c’est une blague là ! » Déjà que les couloirs allaient être durs à traverser quand les autres sauront qu’elle est enceinte et pire encore, enceinte de leur très cher professeur de sport, du moins  si elle n’était pas viré pour ça justement, voir la femme d’Harrison allait être pire encore. Elle allait devoir la supporter tous les jours. Non mais, ça ne pouvait pas être la réalité, c’était un mauvais rêve là ou bien ? A la limite de lui sauter à la gorge en entendant que Jasmine allait peut-être ruiner sa vie en annonçant sa grossesse même si, vu la scène qu’ils étaient en train de faire en public, c’était plus auprès de ses parents qu’elle pouvait lui pourrir la vie. En entendant, elle avait envie de lui en foutre une. « Si tu crois que là, on te pourrit la vie, tu te met un doigt dans l’œil, c’est rien comparé à ce que je vais te faire si t’en parle à qui que ce soit sale trainé ! » Jasmine avait les outils pour les détruire, surtout Samara et elle détestait ça, elle détestait le fait qu’elle pouvait avoir le dessus, qu’elle pouvait faire de sa vie un enfer d’un sale claquement de doigt.

N’écoutant pas leur conversation, elle s’en foutait royalement que Jasmine puisse se barrer ou pas, enfin ce n’est pas ses histoires alors tant pis. Dans un sens même elle aimerait bien qu’elle se barre, elle serait plus tranquille mais d’un autre, elle emmènerait la fille d’Harri avec lui et encore une fois, cela allait lui retomber sur la gueule, comme si c’était sa faute si sa femme passait son temps à fuir. Mais en l’entendant leur demander de ne pas le priver de son rôle de père, Samara leva les yeux au ciel. « Ca, ça reste à voir Harrison ! » Le simple fait qu’elle l’appelle Harrison était mauvais signe, elle était vraiment très énervée car elle ne l’appelait jamais de la sorte. Elle avait besoin de lui, auprès de leur gamin mais aussi inconsciemment auprès d’elle, il le savait, elle le savait. Pourtant là, elle était tellement furieuse qu’elle était prête à lui dire qu’elle allait élever leur gamin sans lui, à se barrer. Pourtant, elle ne le ferait pas, elle ne pouvait priver son futur gosse de son père ni même l’inverse, Harrison de son enfant. C’est une garce mais quand même, il y a des limites. Autre que le fait qu’elle avait besoin pour l’épauler pour la grossesse et par la suite, elle ne pouvait priver un père de son enfant si celui-ci souhaitait s’investir. Mais bien sûr, il ne faut pas compter sur elle pour le dire.

.
©flawless

_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty
MessageSujet: Re: Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)   Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Il y a des fois où on ferait mieux de rester coucher (Jasmine&Harrison&Samara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» " N'UTILISER L'EAU QU'UNE SEULE FOIS... QUEL GASPILLAGE ! "
» Il était une fois, un président fou
» Lorsque la panique nous consumme pour la première fois...
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~
» Qu'est-ce qui te ferait plaisir, mon enfant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOWFLAKE LANE :: WINNIPEG DOWNTOWN :: she is a downtown girl :: starbuck coffee-