AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


 

Partagez | .
 

 You're special to me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t938-bryan-when-the-light-comes-through-darkness http://snowflake-lane.forumactif.com/t931-bryan-when-the-light-c
◗ CELEBRITE : Daniel Sharman
◗ CREDITS : Avatar: ©lokiddles ; Signa: ©wild heart
◗ ÂGE : 27
◗ STATUT : Célibataire
◗ EMPLOI, ETUDES : étudiant en biologie
◗ ADRESSE : 98 Snowflake Lane, welcome to McCauley's
◗ MESSAGES : 193
◗ POINTS : 1205
◗ CURRENTLY : Aaron || Let's pretend everything's fine
Zola || What's going on
Intrigue du 31 au supermarché
Jona || I miss you
McCauley's ♥️ || Repas dominical...
0/3 dispo

MessageSujet: You're special to me   Mer 16 Oct - 21:36


Zola & Bryan



« More and more everyday, step by step, we get closer to each other. »


Avec cette étude à rendre dans un mois, Bryan passe énormément de son temps libre à la bibliothèque universitaire. Déjà qu'en temps normal, c'est un lieu qu'il fréquente souvent. En un peu moins d'un an maintenant qu'il est à Winnipeg et inscrit à son université, il en connait chaque section, chaque rayon. Non, l'étudiant en biologie n'a rien d'un surdoué qui préfère la compagnie de ses livres à celles des humains, même s'il passe le plus clair de son temps devant des livres et ses cours, qu'avec d'autres gens de son âge. En réalité, même s'il est loin d'être mauvais, voire loin d'être moyen, il a besoin de travailler énormément pour obtenir ses bons résultats. On n'ambitionne pas de devenir chercheur en regardant les autres bosser.

Le benjamin McCauley, en quelques mois, a pris ses petites habitudes et le personnel les connaissent bien, le connaisse bien, si bien qu'il a parfois droit à quelques passe-droits. Comme venir ou rester en dehors des heures d'ouverture ou encore SA place qui lui est réservée, peu importe le moment de la journée où il vient, elle est presque toujours disponible pour lui, au bout de la dernière table au fond de l'espace de travail. Il l'aime bien parce qu'il peut y étudier en toute sérénité et dans un calme presque absolu, peu de personnes viennent jusque-là. Excepté en pleine période d'examens, ou même les moins studieux et les plus réfractaires à cet endroit, sont présents. De ce fait, les places s'y font plus rares et plus bruyantes.

Pas d'examen proche en vue, pas trop de monde donc, présent dans la bibliothèque. Bien souvent, Bryan y voit les mêmes visages, comme Zola. Cette demoiselle est étudiante comme lui, rencontrée ici même, assis à cette même place. La jeune femme a réussi, sans même qu'il ne s'en rendre compte, à le faire sourire, à l'apprivoiser. De fil en aiguille, elle est devenue sa meilleure amie, sa confidente. Zola sait tout de lui — ou presque —. Le jeune McCauley ne lui a jamais parlé de sa maladie, pour les mêmes raisons qu'il n'en parle à personne, pas même sa famille : la peur. La peur du rejet, la peur que les choses entre eux, leur complicité, leur amitié ne changent. D'ailleurs, Bryan n'a rien vu venir, miss Lockwood a pris de plus en plus d'importance dans sa vie. C'est bien simple, si le laps de temps entre deux fois où ils se voient ou au moins se donnent des nouvelles est trop espacé, il ressent comme un manque. Récemment, il s'est même surpris  à penser qu'il n'est plus certain de ce qu'il ressent pour elle. Ça lui fait peur, car il ne doit pas franchir cette limite, pour elle.

Le jeune homme doit se rendre à l'évidence, depuis quelque temps, il agit et réagit différemment. La preuve en est encore maintenant, elle vient d'entrer dans son champ de vision, elle se dirige dans sa direction, et lui ? Lui, il sourit bêtement et béatement. « Salut toi ! » C'est très cliché, il s'en rend compte, mais de ça, il s'en fiche. C'est mal, très mal, ça le dérange, il ne doit pas tomber amoureux d'elle ! « Qu'est-ce qui t'amène ? » Phrase bateau, Bryan fait une vaine tentative de se montrer le plus normal possible, mais le trouble est là. Question stupide, probablement comme lui, elle vient travailler, étudier.

©CeL

_________________
⊹ Si la liberté grise, la famille rassure.
En famille on n'est jamais seul à posséder son univers, à se posséder ! En famille on est toujours là pour quelqu'un !
Revenir en haut Aller en bas


Feuille de personnage
► AGE: 22 ans
► RELATIONSHIPS:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t515-zola-chercheunsupertitre http://snowflake-lane.forumactif.com/t490-zola-i-m-up-all-night-
◗ CELEBRITE : Lucy Hale
◗ CREDITS : © soapflaws (avatar)
◗ ÂGE : 27
◗ STATUT : Célibataire
◗ EMPLOI, ETUDES : étudiante en journalisme
◗ ADRESSE : 28- A snowflake lane
◗ MESSAGES : 386
◗ POINTS : 1053
◗ CURRENTLY : Bryan ➔ What's going on?
Jules ➔ Confidences sur la glace
Jona






MessageSujet: Re: You're special to me   Mer 23 Oct - 21:08

... ... ...
Bryan & Zola




∞ you're special to me
C'était encore une journée comme Zola les aime c'est-à dire une journée de cours qui ne commence pas avant 9h, avec des cours intéressants mais également des heures de libres entre deux et enfin un menu à la cafétéria qui était délicieux. Hé oui Zola était à la fois une sacré marmotte mais aussi une grande gourmande :P

Il devait être environ 15 h quand la sonnerie indiquant la fin du cours retentit. Zola, comme ses autres camarades, rangea ses affaires et sortie de la salle de cours pour se rendre ensuite à la bibliothèque après avoir saluer ses amis. Le prochain cours et dernier de la journée pour la jeune fille n'était pas avant deux bonnes heures, alors en attendant, elle avait décidée, comme à son habitude d'aller travailler à la bibliothèque de l'université, histoire d'avancer sur ses cours et de se préparer le plus possible aux examens.

A peine venait-elle de pénétrer dans l'immense bibliothèque universitaire, que la brunette se dirigeait vers le fond de la salle. Zola savait très bien à quels rayons se référer, à vrai dire elle avait l'habitude de fréquenter ses rayons pour ses études et notamment pour son cours de journalisme.  Poster devant les étagères, Zola balaya les divers livres du regard.  A chaque fois qu'elle trouvait son bonheur, la demoiselle empilait livre sur livre, si bien que quand elle eut fini ses petites recherches, celle-ci se retrouva avec une énorme pile de bouquins. « Je vais en avoir pour la soirée si je prends tous ça » pensa Zola en fixant les livres qu'elle avait accumulée. Prenant son courage à deux mains, Zola s'opéra à faire un tri. Et c'est finalement avec 5 livres entres les mains que Zola partait vers sa table fétiche car éloignée de tout distraction. Seulement la jeune fille s'arrêta bien vite dans son élan quand elle découvrit Bryan, assit à une table, toujours la même d'ailleurs. Zola se souvenait de leur rencontre comme si c'était hier.  C'était ici, à la bibliothèque, elle était venue voir Bryan à sa table, pour lui demander si elle pouvait s'installer à ses côtés pour réviser, étant en période d'examens presque toutes les tables de la bibliothèque étaient occupées.  Bryan avait gentiment accepté puis ils ont fini par sympathiser, et un peu plus à chaque fois qu'ils se croisaient à la bibliothèque .  De fil en aiguille, une belle complicité est née entre eux, ils passaient le plus clair de leur temps ensemble à apprendre à connaître, à discuter de tout et de rien ou tout simplement à travailler l'un à côté de l'autre.  La présence de l'autre leur suffisait si bien que dès qu'ils passent un peu trop de temps sans se voir, un réel manque se fait ressentir.  Ce manque permanent était-il normal ?  la brunette se posait tout un tas de questions et en venait même à s'interroger sur la véritable nature de ses sentiments pour Bryan. Peut-être qu'elle se voilait la face en se disant qu'il n'y avait qu'une forte amitié entre eux, car il était évident qu'il y avait bien plus.  De quoi déstabiliser la belle Zola et le comportement de Bryan de ces derniers jours n'aidait en rien la jeune femme. C'est vrai tantôt il était adorable, attentionnée et la seconde d'après il était distant, limite froid. Zola avait vraiment du mal à le suivre.

Enfin bref, à la bibliothèque, quand le jeune homme releva la tête et que leurs regards se croisèrent, Zola lui adressa un magnifique sourire avant baisser la tête, visiblement troublée comme à chaque fois qu'il lui adressait un regard ou bien même un sourire. Ses esprits à peu près retrouvés, la demoiselle  parcourra les mètres qui les séparaient. « Hey, tu vas bien ? » s’intéressa Zola avant de répondre à la question de son ami, si elle pouvait l'appeler ainsi au vue de leur relation quelque peu ambiguë : Qu'est-ce qui l'amenait à la bibliothèque ? A l'entente de cette question, Zola laissa un petit rire gentil s'échapper. La présence de Zola troublait-elle Bryan ? « Je viens te voir pardi !  Je plaisante, je viens étudier pour mes cours de journalisme." Dit-elle, le sourire aux lèvres, tout en lui montrant les bouquins qu'elle tenait entre ses mains. Certes, Zola devait plancher sur cette tonne de livres notamment si elle voulait devenir une bonne journaliste par la suite, mais elle ne plaisantait pas tant que ça quand elle disait venir à la bibliothèque pour voir Bryan. Non non elle n'est pas une malade, elle savait juste qu'elle y trouverait  Bryan, c'était un peu comme leur lieu de prédilection pour se retrouver et passer un petit moment ensemble.

©️ .JENAA

_________________
    Because I'm happy
    Come along if you feel like a room without a roof. Because I’m happy. Clap along if you feel like happiness is the truth Because I’m happy…Clap along if you know what happiness is to you Because I’m happy. Clap along if you feel like that’s what you want to do. Pharrell Williams ㄨ Happy ©️ sweet peach
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://snowflake-lane.forumactif.com/t938-bryan-when-the-light-comes-through-darkness http://snowflake-lane.forumactif.com/t931-bryan-when-the-light-c
◗ CELEBRITE : Daniel Sharman
◗ CREDITS : Avatar: ©lokiddles ; Signa: ©wild heart
◗ ÂGE : 27
◗ STATUT : Célibataire
◗ EMPLOI, ETUDES : étudiant en biologie
◗ ADRESSE : 98 Snowflake Lane, welcome to McCauley's
◗ MESSAGES : 193
◗ POINTS : 1205
◗ CURRENTLY : Aaron || Let's pretend everything's fine
Zola || What's going on
Intrigue du 31 au supermarché
Jona || I miss you
McCauley's ♥️ || Repas dominical...
0/3 dispo

MessageSujet: Re: You're special to me   Dim 24 Nov - 17:05


Zola & Bryan



« More and more everyday, step by step, we get closer to each other. »


Qu’est-ce qu’il peut avoir l’air niais. Bryan ne se pensait pas si... il n’arrive même pas à mettre de mot sur ce qu’il pense de lui quand il se trouve en présence de Zola. Il avait laissé la demoiselle s’immiscer dans sa vie sans même s’en rendre compte. Au fil des mois, ils sont passés de simples connaissances de la bibliothèque universitaire à tellement plus, qu’aujourd’hui il se voit souffrir de son absence quand il n’a pas de nouvelles depuis plus de vingt-quatre heures, voir moins, il se voit penser à elle plus que de raison, il se voit être jaloux, défaut dont il se pensait dépourvu, il se voit être stupidement contente de la voir et sourire comme un benêt quand elle est là. Bref, il est plus proche d’un homme amoureux que d’un ami ou voir un meilleur ami. Ce qu’il ressent ne lui plait qu’à moitié. Au fond, il trouve ça plutôt sympa de ressentir ce genre de chose, de sentiments pour quelqu’un, lui qui se l’est interdit depuis tant d’années et qui jusque-là, avait très bien réussi à se garder de tomber amoureux. Mais justement, aussi sympa que cela peut-être, il ne se l’est interdit pour rien. Il ne veut pas prendre le risque d’exposer qui que ce soit au SIDA dont il est atteint. Bien sûr, il y a des moyens de l’éviter, moyen dont il a fait l’impasse à quinze ans, et qui le condamne aujourd’hui à ces séjours réguliers à l’hôpital.

Ce qui le mine le plus, c’est si jamais Zola vient à ressentir la même chose que lui. De son côté, et même si ça lui fait mal de rester en quelque sorte loin d’elle, il s’en voudrait de lui imposer la même chose. C’est tellement complexe et ambigu en ce moment entre eux. Bryan est tellement partagé entre ce qu’il croit ressentir, ce qu’il veut ressentir et ce qu’il ne veut pas aussi, par obligation, enfin c’est ce dont il se persuade, qu’il se montre tantôt amical, souriant, protecteur, voir charmeur, tantôt froid, distant, comme s’il chercher à la faire fuir, à la rejeter. Il sait que ça lui ferait mal d’avoir a endurer le rejet de la brunette, mais il pense dur comme fer, que ce serait sans doute le mieux pour elle, oubliant qu’elle est grande, qu’elle a le droit de savoir, d’avoir le choix et de décider par elle-même ce qui serait le mieux. « Ça va plutôt bien oui, merci, surtout depuis que tu es là » Il se fend d’un large sourire et d’un clin d’œil complice, en réponse à la phrase de Zola disant être venu pour le voir avant de donner la réelle raison de sa présence, qui comme lui est celle d’étudier. Même si chaque fois qu’il vient, il espère bien y croiser la jeune femme. L’étudiant aime bien la taquiner, jouer à la séduire, il a fini par se prendre à son propre jeu. Au départ, ce genre de petites phrases étaient parfaitement anodines, est vraiment dans un but de détente et d’amusement entre deux amis, mais aujourd’hui, elle n’est plus aussi anodine et porte dans la voix de Bryan toute la pleine signification de ses mots.

Se ressaisissant un peu, il tente à la va-vite de débarrasser un peu la table et les chaises attenantes à sa place, du bordel qu’il a étalé, pour lui permettre de se joindre à lui. Maintenant qu’elle est là, hors de question de la laisser étudier plus loin. C’est risqué, ce dossier, il doit vraiment le finir dans les temps s’il veut obtenir la moyenne, et Zola à ses côtés est une distraction dangereuse. D’ordinaire, il lui est plus aisé de travailler avec elle, ils s’aident, se donnent des conseils, mais depuis quelque temps, il a du mal à rester concentrer, son esprit vagabonde sans cesse ailleurs, vers un futur qu’il aimerait pour eux, mais qu’il empêche encore de devenir, en admettant que la demoiselle le veuille aussi. « Ne reste pas debout, viens installe-toi, maintenant que j’ai fait à peu près place nette. » Bryan se met à rire en regardant Zola, car la table est encore loin d’être en ordre, mais au moins, elle peut y mettre ses affaires aussi. « Alors sur quoi tu viens plancher aujourd’hui ? » Le jeune homme aime bien savoir sur quoi elle étudie, il aime bien quand elle lui parle tout court, sa voix est douce et apaisante. Il la regarde, non, il la fixe. Plus encore, le visage posé dans la paume de sa main, coude en appui sur la table, il la dévore des yeux attendant qu’elle lui réponde, presque comme s’il attendait le Messie. Prenant conscience de sa position, il se redresse d’un coup. Subitement gêné, il n’ose plus la regarder et fait mine de fouiller ses affaires à la recherche d’une feuille quelconque.

©CeL

_________________
⊹ Si la liberté grise, la famille rassure.
En famille on n'est jamais seul à posséder son univers, à se posséder ! En famille on est toujours là pour quelqu'un !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You're special to me   

Revenir en haut Aller en bas
 

You're special to me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» London Stiller...she's a special girl
» Sites special tailleurs
» HAITI PAYS SPECIAL !L INJUSTICE DES HOMMES ET LA JUSTICE DE DIEU !
» Bill Clinton will be named a U.N. special envoy on Haiti
» Save The human right to food: International mission to Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOWFLAKE LANE :: WINNIPEG DOWNTOWN :: she is a downtown girl :: university of winnipeg-